Le Dizengoff Suites
L'Hotel
Chambres & Suites
Situation
Tarifs et Reservations
Ducks Resaurant
Explorez Tel Aviv
Guest Book
Contactez
Video
TEL-AVIV
La ville de Tel Aviv a été fondée en 1909, grâce à un tirage au sort connu sous le nom de "Loterie des Coquillages".
Dans une zone aride et sablonneuse, non loin de la plage, à environ 3 kilomètres hors de Jaffa, un beau matin 60 familles se réunirent et ramassèrent 120 coquillages de l'eau dans le but de fonder une nouvelle colonie. Sur 60 coquillages blancs chacun écrivit son nom de famille et sur 60 coquillages gris ils inscrivirent les marques des lots du terrain à distribuer entre elles. Ils choisirent un garçon et une fille qui devaient extraire simultanément une coquille blanche d'un chapeau et une grise d'un autre. C'est ainsi que, coquillage après coquillage, chaque famille reçut la parcelle de terre qui devait devenir son foyer dans la nouvelle localité juive au bord de la mer.

La fondation d'une nouvelle localité urbaine juive hors de Jaffa fut critiquée et même condannée par les colons de l'époque. Il s'agissait surtout de membres des kibboutzim de la seconde vague d'immigration, qui au nom de leur idéal collectiviste agricole, rejettaient tout signe de dévelopement bourgeois ou urbain. Les fondateurs de la nouvelle localité se défendaient en soutenant que "tout comme la ville a besoin de villages juifs et de communautés agricoles juives pour exister, ainsi les communautés rurales ont besoin d'une ville juive qui centralise le commerce et l'industrie afin de ne pas dépendre des faveurs et de la charité des étrangers."

La nouvelle localité fut à l'origine nommée selon l'association qui l'avait fondée "La Société des bâtisseurs de logis" et plus tard reçut le nom de "Domaine résidentiel" (Achusat Bait). Six mois seulement après les constructions initiales, celle-ci avait déjà plusieurs noms, tels que "Ivriya" (hébraïque) "Aviva" (printanière), "Yéféfia" (belle), "Shaanana" (sereine), et même "Hertzeliya" (ville de Hertzel). Finalement, l'écrivain et journaliste Nachum Sokolov proposa le nom de "Tel Aviv" d'après la ville juive dans le livre de Théodore Hertzel "Altnoiland: un ancien-nouveau pays". Le mot "Tel" signifie ancienne ruine et "Aviv" floraison et régénération. Bien sûr, cette proposition obtint le plus grand nombre de voix, la ville prit le nom de "Tel Aviv", qu'elle garde à ce jour.

La rue Dizengoff - ainsi nommée d'apès le premier maire de Tel Aviv, Meir Dizengoff - fut un symbole important dans l'existence de Tel Aviv déjà au début de 1940, quand le fameux "Café Kassit" ouvrit ses portes et devint rapidement le point de rencontre et la source d'inspiration des artistes et intellectuels de l'époque - Alterman, Shlonsky et autres.

Durant les années 50 et 60 la rue établit sa position en tant qu'avenue des cafés, magasins de luxe et restaurants. Elle devint en fait "la rue principale d'Israël" dans toute l'acception du terme.
Le mot "lehizdangef" (se trouver dans Dizengoff) est devenu populaire dans l'argot de l'hébreu qui se modernisait et synonyme de luxe, d'atmosphère bohémienne et de culture des loisirs.

Dans les années 70 et 80, aux yeux de beaucoup, la rue Dizengoff devint le symbole du multiculturalisme et de l'internationalité, l'axe de la mode, de l'art et de la gastronomie, unissant les frontières lointaines du monde entier, transformées par elle en une mosaïque méditerranéenne colorée et fascinante, au style unique et extraordinaire.

Aujourd'hui, la famille entière peu participer aux innombrables expériences offertes par la rue Dizengoff: spectacles et divertissements, culture, gastronomie et shopping. Du théatre national "Habima" et du théatre "Beit Lessin", aux multiples cinémas autour de la place Dizengoff - centre affairé de la rue - et le long des nombreux pubs, cafés et restaurants toujours pleins qui la bordent sur toute sa longueur. Le Dizengoff Center, pionnier des centres commerciaux d'Israël, s'étend sur plusieurs kilomètres carrés d'allées couvertes pleines de magasins à la mode, cafés-bars, de coins spéciaux réservés aux enfants et autres. Et naturellement, la fameuse plage de Tel Aviv, fréquentée en toute saison par ses amateurs, se trouve à juste cinq minutes de marche de n'importe quel point de Dizengoff.

A brève distance du croisement entre Dizengoff et Gordon il y a d'autres rues intéressantes telles que King George, Bugrashov, Ben-Yehuda, Hayarkon, Allenby et Sheinkin, chacune avec son propre caractère et une atmosphère unique. Cette situation avantageuse fait du croisement entre les rues Gordon et Dizengoff le point de départ idéal pour n'importe quelle promenade à pied dans le centre de Tel Aviv.

THINGS TO DO
Art et culture
Le Musée d'Art de Tel Aviv se trouve sur le boulevard Shaul Hamelech; il présente d'intéressantes collections permanentes ainsi que des expositions temporaires d'art contemporain. Des manifestations spéciales ont lieu au musée tout au long de l'année avec des activités pour toute la famille. L'Opéra de Tel Aviv, la bibliothèque principale Beit Ariela et les tribunaux sont situés à proximité immédiate du musée.

Le Musée de la Terre d'Israël - Eretz Israel - est un musée multidisciplinaire centré sur l'histoire et la culture de cette terre avec une quantité de vastes collections permanentes et des expositions temporaires sur l'archéologie, l'ethnographie, le folklore, les objets du culte, l'histoire de la culture et de l'identité locale, l'artisanat traditionnel et les arts appliqués. Il se trouve dans la rue Haim Levanon.

Le musée Nahum Goldmann de la Diaspora Juive - Beth Hatefutsoth - est situé dans le campus de l'Université de Tel Aviv; il montre l'histoire du peuple juif depuis son expulsion de la terre d'Israël, il y a 2500 ans, à nos jours. Il raconte l'histoire unique de la continuité de ce peuple à travers ses expositions, ses efforts éducatifs et culturels, fournissant de multiples voies d'accès à l'identification historique personnelle.

Le musée Rubin, dans la maison où le peintre Reuven Rubin habita avec sa famille et travailla de 1946 jusqu'à sa mort en 1974, contient une belle collection des oeuvres de l'artiste ainsi que des expositions temporaires. Ce musée est situé dans la rue Bialik, à proximité du musée Bialik récemment rénové.

Shopping
Le centre commercial Dizengoff Center est situé au croisement des rues Dizengoff et King George. Il offre une grande variété de magasins de mode, cadeaux, livres, musique, éléctronique, bijoux et plus encore. A chaque fin de semaine, du jeudi au vendredi après-midi, le centre abrite une foire alimentaire avec des douzaines d'étals vendant un riche assortiment de plats des différentes cuisines ethniques, préparés à la maison.

Les tours Azrieli se trouvent au croisement des rues Kaplan et Menachem Begin. L'ensemble des trois tours offre une énorme variété de magasins et restaurants, salles de cinéma et plus. Entre autre, vous pouvez monter jusqu'à l'observatoire au 49ème étage de la tour ronde et admirer la vue de Tel Aviv du haut du gratte-ciel le plus élevé du pays, à 187 mètres de hauteur.

La rue Sheinkin est une des rues les plus en vogue et fréquentée de Tel Aviv. Elle compte sur ses deux côtés des douzaines d'élégants magasins, des boutiques de stylistes, des cafés et petits restaurants. Chaque vendredi la rue devient une mosaïque humaine colorée, animée de centaines de promeneurs.

Nachalat Beniamin, paisible rue piétonne remplie de petites boutiques d'artisans, généralement calme durant la semaine, s'anime soudain le vendredi d'une foule venue pour son marché en plein air exposant des objets d'artisanat, des cadeaux originaux et des souvenirs. Les marchés Hacarmel et Betzalel, tout proches, offrent un vaste choix de vêtements à bas prix, de fruits et de légumes, dans une atmosphère locale tout à fait unique.

Dîner et vie nocturne
Ces dernières années, le vieux port de Tel Aviv est devenu un centre vibrant pour dîner et sortir le soir. Le port est agréable de jour comme de nuit, attirant les israëliens de tout âge vers ses promenades le long de la mer, récemment projetées, ses boîtes de nuit modernes, ses nombreux et excellents restaurants. La rue Ha'arbaa, près de la cinémathèque de Tel Aviv, offre un choix de restaurants variant de la cuisine turque, à la cajun, japonnaise, américaine et d'autres encore. A proximité, sur les rues Iben-Gvirol, Hashmonaïm et Karlebach, on peut trouver plusieurs autres restaurants intéressants et à juste cinq minutes à pied, le Théatre National Habima et le Centre Culturel.

Dans la zone autour de la rue Lillienblum se trouvent quelques uns des pubs et bars les plus animés de Tel Aviv, où la jeunesse locale passe la nuit jusqu'aux petites heures. Il y a une autre importante concentration de pubs et clubs tout près, dans la rue Allenby.

Le quartier le plus méridional de Tel Aviv - Florentin - est un centre industriel et de commerce très affairé pendant le jour, mais encore plus actif la nuit, comme point de rencontre des jeunes. Plusieurs pubs et bars se trouvent dans ce quartier, ainsi que le fameux club Barbie, où l'on joue de la musique tous les soirs, en semaine comme le week-end.

Loisirs et excursions
Le parc Hayarkon s'étend sur quelques hectares de prés verts, de sentiers et promenades le long de la rivière de Tel Aviv, Hayarkon. C'est un endroit idéal pour y faire des excursions à bicyclette ou en barque, que l'on peur louer au centre de canotage proche.

Les fameuses plages de Tel Aviv s'étendent sur plus de 4 kilomètres du nord de la ville à son extrémité sud, près de Jaffa. Ouvertes et actives toute l'année, elles offrent du sable fin pour prendre le soleil, un bain rafraichissant, des restaurants en plein-air avec vue sur la mer et plus encore.

Neve Tzedek est l'un des plus anciens quartiers juifs de la ville, avec ses rues et ruelles tranquilles, son architecture surprenante. C'était une zone frappée de pauvreté dans le temps, devenue aujourd'hui un des quartiers les plus en vogue et prestigieux, où vivent et travaillent beaucoup d'artistes. Le centre Suzanne Dallal pour la danse et la musique y est situé et offre divers spectacles et manifestations culturelles.

La vieille ville de Jaffa est l'un des endroits qui attirent le plus de visiteurs à Tel Aviv-Jaffa. Cette ville, qui fut un grand port et le point d'accès à l'antique Israël, offre une richesse d'expériences uniques. Les arômes et les parfums traditionnels qui l'ont toujours caractérisée, sont aussi puissants aujourd'hui qu'ils l'étaient il y a des milliers d'années. On perd la notion du temps devant ses constructions en pierre, ses ruelles tortueuses, son port de pêche, son quartier d'artistes, ses cafés, restaurants et boutiques.

L'Itinéraire Orange est un tour autoguidé fait de quatre parcours clairement indiqués qui vous porteront vers les sites les plus importants et intéressants de la ville. Ces parcours comprennent: Tel Aviv historique - dit Petit Tel Aviv, Tel Aviv culturel, le vieux Jaffa et le nord de Tel Aviv. Des cartes de cet itinéraire orange sont disponibles auprès de tous les bureaux d'informations touristiques.


 
ALL RIGHTS RESERVED